16 Tichri 5780 / 10.15.2019

Houmach : Chichi de Bera'ha avec Rachi
Tanya : Ahouvaï... Ohev Nééman Milev Venefech
DEUXIEME JOUR DE SOUKKOT

. Dans le Kiddouch du soir, on dit d'abord "Chehé'héyanou" puis "Lechev Bassouka".
. A Min'ha, on ne dit pas "Hodou" (Sidour p.124) mais on dit "Pata'h Elyahou" (Sidour p.125).

Le Tséma'h Tsédek raconta:
“En 5569 (1808), nous entendîmes de mon grand-père (l'Admour Hazaken), pour la sixième fois, le discours "Oucheavtem Maïm", le premier introduit par ce verset dans le Likouteï Torah. L'expérience évoqua l'expression talmudique (Yerouchalmi Souka, chapitre 5, Hala'ha 1), "de là-bas, on puisait l'inspiration divine)".
C'est pendant Sim'hat Beith Hachoéva (les réjouissances qui se déroulaient lorsque l'on puisait l'eau dans le Temple) que Yona reçut le dévoilement prophétique. Nous reçûmes cette révélation sans limite. Cette limite interviendra avec la venue du Machia'h, car "la fin est liée au début".”
(C'est précisément le second jour de Soukkot que l'on commençait à puiser l'eau dans le Temple.)