Seoudat Machia'h

Seoudat Machia'h

Un repas pour Machia'h

C'est dans ce cadre que, dans l'après-midi du huitième jour de la fête de Pessa'h, on prend le « banquet de Machia'h » instauré par le Baal Chem Tov. On y mange de la Matsa et on y boit quatre coupes de vin. Nous absorbons cette nourriture, porteuse du message de lumière. Celle-ci devient partie intégrante de notre corps.

Magazine

Magazine

Pessa’h: l’ère végétale

A Pessa’h nous fûmes libérés du fouet du maître et nous prîmes la route pour devenir un peuple souverain sur sa terre. Mais l’Exode fut plus qu’une transition de l’esclavage à l’indépendance. Nous fûmes extraits de la société la plus matérialiste et perverse de la terre (“la dépravation du monde”) et conduits vers une alliance avec D.ieu en tant que Son “royaume de prêtres et peuple saint”.

Récit

Récit

La Matsa Chemourah de Samarkand

Le régime soviétique avait tout confisqué : les champs et les moulins entre autres, ce qui nous compliquait singulièrement la tâche pour fabriquer des Matsot Chemourot, ces Matsot rondes, faites à la main. En effet, la farine utilisée pour ces Matsot doit provenir de grains de blé qui ne sont pas entrés en contact avec de l’eau depuis la moisson et il était très difficile, sinon impossible de se procurer une farine de cette qualité.

La Paracha

La Paracha

 

La Paracha de la Semaine:

A'HAREI MOT

Crédit image:  Ahuva Klein

Si'ha du Rabbi

Si'ha du Rabbi

 Commentaires du Rabbi sur la Paracha de la semaine

PESSA'H

Si'ha en francais

Vidéo

Vidéo

Le Rabbi de Loubavitch : Bénédiction pour la nouvelle année

Seoudat Machia'h
Magazine
Récit
La Paracha
Si'ha du Rabbi
Vidéo
Blog
Etudiants banner BethLoubavitch