Magazine

La semaine dernière encore, nous évoquions, dans ce même cadre, la force donnée par la fête de Pourim et l’élan de notre marche vers la liberté avec Pessa’h en perspective. Et puis voici que tout s’est brutalement accéléré. Voici que ce qui n’était qu’une inquiétude sourde il y a si peu de

...

Vayakhel évoque Moché réunissant le Peuple juif pour lui donner le commandement de construire un Sanctuaire et dans Pekoudé nous sont relatés la façon dont ce travail fut mené à terme, un recensement du peuple et l’offrande de sacrifices.

Une question se

...

Dispersion et dissension

Bien que chaque individu soit unique, nous partageons tous le point commun d’appartenir à une entité indivisible. Au cours des générations, même lorsque les dangers nous menaçaient, c’est précisément cette unité qui a soutenu notre

...

 Chaque matin, les Juifs remercient D.ieu de «ceindre Israël avec force». Selon le Talmud, cette bénédiction est prononcée au moment où l’on met notre ceinture. Elle est associée à la force. Ainsi dans les Psaumes, le Roi David décrit D.ieu comme «ceint avec force». En tant que guerrier,

...

Cette question maîtresse a été posée par des courants de pensée de Torah variés, Talmud, Moussar, Zohar chacun à leur tour, chacun selon sa propre optique.

L’enseignement ‘hassidique explique que toutes ces visions, ainsi que celles que l’on trouve dans d’autres ouvrages

...

Ne cuisinez pas le veau dans le lait de sa mère (Chemot 23:19).
La viande a son origine dans l’attribut divin de justice, le lait dans celui de la miséricorde (Chaloh).
Dans le monde futur de Machia’h, l’interdiction de mélanger la viande et le lait sera annulée (Rabbénou Be’hayé)....

Les Dix Commandements commencent par les paroles suivantes :

« Je suis l’Eternel votre D.ieu qui vous ai sortis d’Egypte ».

Les Sages s’interrogent : Pourquoi n’est-il pas dit « Qui ai créé le ciel et la terre » ? En effet, il semble que la

...

La dimension féminine

Nos Sages enseignent que Chir Hachirim, «le Cantique des Cantiques», ne doit pas être compris dans son sens littéral mais comme une allégorie décrivant la relation qui se développe entre D.ieu et Sa promise, le Peuple Juif. Les différentes phases

...

La lecture de la Paracha Bo de cette semaine décrit l’Exode, la sortie d’Egypte. Avant que le Peuple juif ne soit libéré, ils durent offrir le sacrifice pascal. D.ieu présenta le commandement d’apporter un sacrifice par la déclaration : « Ce mois sera pour vous le commencement des

...

L’un des aspects les plus déconcertants, dans la description que donne la Torah de Moché, est sa difficulté à s’exprimer. Dans notre Paracha, il se décrit lui-même comme Aral Sfatayim, signifiant littéralement : « aux lèvres circoncises » et expliqué par les

...

Le livre des noms

Cette semaine, nous commençons le second livre de la Torah, le livre de Chemot, ce qui signifie littéralement « les noms ». Ce titre paraît étrange. La traduction française, « Exode », paraît plus adéquate puisqu’elle

...

La Paracha de cette semaine renferme la bénédiction traditionnelle que donnent les parents à leurs fils, dans les foyers juifs : « Que D.ieu vous fasse semblables à Ephraïm et à Ménaché ».

Pourquoi cette bénédiction est-elle particulièrement

...

En conclusion de sa discussion sur les lois de ‘Hanouccah, le Rambam (Maïmonide) écrit :

« Si (un homme n’a les moyens d’accomplir qu’une seule des deux mitsvot) : allumer pour sa maison (c’est-à-dire les bougies de Chabbat) ou allumer une lampe de ‘Hanouccah, ou bien une

...

Sur le verset qui ouvre la Paracha de cette semaine : «Et Yaacov résida dans la terre du séjour de son père», nos Sages commentent : Yaacov désirait vivre dans la prospérité. D.ieu le constata et s’exclama : «Ce qui est prévu pour le Juste dans le Monde Futur n’est-il pas suffisant ?». Et tout

...

La vérité de Yaacov

« Je suis rempli d’humilité par toute la bonté et par toute la vérité que Tu as manifestées pour Ton serviteur » (Béréchit 32 :11)

Quand Yaacov avait quitté la maison de son père, à Beer Chéva et s’était mis en route

...

Yaakov se trouva face à « l’endroit » et il y passa la nuit, comme le soleil s’était couché… et il s’allongea à cet endroit (Beréchit 68 :11)

« Il s’allongea à cet endroit » …Dans cet endroit il s’allongea mais durant les quatorze années où il s’était caché dans

...

 

Chaque partie de la Torah s’offre à de multiples explications. On distingue généralement quatre niveaux d’interprétation, depuis celle du Pchat, le sens littéral, pour aboutir au Sod, le sens cabalistique.

Parfois le sens cabalistique est plus

...

A propos du verset « Et Its’hak sortit pour méditer dans le champ, vers le soir » (Beréchit 23 : 63), nos Sages expliquent que c’est alors qu’il institua la prière de l’après-midi (Min’ha). Il s’agit d’une prière unique. La prière du matin (Cha’harit)

...

         Dévouée corps et âme au Rabbi, Madame Azimov était issue d’une famille juive russe distinguée. Ses parents s’étaient mariés en Sibérie : en effet, peu après ses fiançailles, Reb Bentsione Chemtov avait été arrêté puis envoyé en exil en

...

La Paracha débute par le fait que D.ieu apparut à Avraham, assis à l’entrée de sa tente, dans la chaleur du jour. Cela se produisit le troisième jour après qu’Avraham se fut circoncis à l’âge de quatre-vingt-dix-neuf ans. D.ieu rendit donc visite à l’Avraham convalescent, tout comme Il nous

...

Le cinquième Rabbi de Loubavitch, Rabbi Chalom Dovber, relata un jour : «Dans les premières années de sa direction, Rabbi Chnéor Zalman de Lyadi déclara en public : ‘Il faut vivre avec son temps’. Les vieux ‘hassidim comprirent, grâce à son frère Rabbi Yehouda Leib, que le Rabbi

...

Mettre au monde des enfants : l’existence pérenne du monde

Tout juste après avoir créé l’homme, D.ieu lui commanda de « croître et se multiplier ». C’est ainsi que nous pouvons lire, au début de Beréchit : « D.ieu les créa, mâle et femelle… Il leur

...

Quatre espèces : quatre types de personnes

Les fêtes que l’on célèbre au mois de Tichri ont toutes une signification globale et le symbolisme associé aux Mitsvot spécifiques de chacune d’elles nous offre une perspective plus large. C’est dans ce contexte que le

...

Yom Kippour se distingue, dans le calendrier juif, par maints aspects. Le fait que ce soit un jour plus élevé encore que les autres fêtes est souligné par le service très particulier qui était conduit dans le Temple, uniquement à cette occasion. C’était le seul jour où

...