Que faire (ou ne pas faire) durant les 3 semaines ?

kotel 3

Durant les trois semaines jusqu’au 9 Av (du dimanche 24 juillet au dimanche 14 aout 2016), période de deuil, on n'y célèbre pas de mariage, on n'écoute pas de musique joyeuse, on ne se coupe pas les cheveux et on ne prononce pas la bénédiction "chéhé'héyanou" (sur un fruit nouveau par exemple). On n'achète pas et on ne porte pas de vêtements neufs. On étudie tout particulièrement les lois relatives au Temple (les Hil'hot Beth Habe'hira -Lois de la Maison d'élection- de Maïmonide, le traité talmudique Midot, la prophétie d'Ezechiel).

L'entrée dans mois d'Av (à partir du vendrdi 5 aout 2016), marque un approfondissement du deuil. Hormis le Chabbat, on ne consomme plus de viande et on ne boit plus de vin. On ne fait pas de couture, on ne lave pas de linge (sauf pour de jeunes enfants ou des malades) et on ne repasse pas. On ne prend pas de bains et on s'efforce aussi de ne mettre que des vêtements qui auront été portés, ne serait-ce que quelques instants, avant cette période. On évite soigneusement toutes les activités présentant un danger potentiel (comme, en cette époque estivale, les baignades en mer). Et, pour introduire cependant une joie autorisée dans ces jours a priori sombres, on participe aux siyoumim que le Rabbi a demandé d'organiser. Un siyoum est la célébration festive de l'achèvement public de l'étude d'un traité talmudique (beaucoup de synagogues en prévoient et les radios juives en proposent généralement).