On n’a pas le droit, un jour de fête juive, de préparer de la nourriture pour le soir suivant ou le lendemain. Cependant, lorsqu’un jour de fête tombe le vendredi, on prépare avant la fête deux aliments cuits pour montrer qu’on a pensé, avant la fête, à préparer Chabbat.

Cette année, mercredi 20 septembre 2017 ainsi que mercredi 4 et 11 octobre 2017, on procédera au Erouv Tavchiline : on prépare une ‘Halla ou une Matsa ainsi qu’un mets cuit (viande, poisson ou œuf). On récitera la bénédiction : Barou’h Ata Ado-naï Elo-hénou Mélè’h Haolam Achère Kidéchanou Bemitsvotav Vetsivanou Al Mitsvat Erouv. (« Béni sois-Tu, Eternel, notre D.ieu, Roi de l’univers, Qui nous as sanctifiés par Ses commandements et nous as ordonné le commandement du Erouv »). Puis on les mettra soigneusement de côté et on les consommera au cours d’un des repas de Chabbat.

Grâce à cet Erouv, tous les membres de la famille (et les invités) pourront cuire, porter, allumer les bougies et, en général, procéder vendredi à tous les préparatifs pour Chabbat.

On veillera à achever les préparatifs au moins une heure avant l’entrée de Chabbat ; on allumera les bougies un peu avant l’heure (à partir d’une flamme déjà existante), de façon à « profiter » de ces préparatifs encore pendant la fête.

Allumages 5774