Le pardon infini.

Voici un commentaire  sur la paracha Ki tavo par le Rav Haim Nisenbaum.

Elloul , ville de refuge.
Commentaire  sur la paracha de la semaine Choftim par le Rav Mendel Nisenbaum