Vue par mois
Par mois
Weekly View
Par semaine
Daily View
Aujourd'hui
Tanya Audio

tanya

" Car cette loi est très proche de toi, dans ta bouche et dans ton cœur pour que tu l'accomplisses "

C'est sur ce célèbre verset du Deutéronome que se fonde le Tanya.

L'Ecriture dit clairement ici que le respect des commandements divins est chose aisée (" très proche ") et qu'il s'effectue par trois canaux : la pensée (ton cœur), la parole (ta bouche) et l'action (que tu l'accomplisses).

A un second niveau " ton cœur " fait référence aux émotions, l'amour et la crainte de D. que le cœur expérimente lorsque est accompli un commandement positif (pour la première),ou respecté un interdit pour la seconde. C'est donc ces deux émotions qui constituent cette " chose très proche ".

Cela, pourtant , va-t-il de soi ? La Guémara n'interroge-t-elle pas : " la crainte de D. est-elle une petite chose ? ". Rabbi Schnéour Zalman veut mettre à jour les deux chemins par lesquels parvenir à la crainte et à l'amour. Proches tous les deux, l'un cependant est " long " (il consiste en une profonde méditation), l'autre est " court " (plutôt que de créer ces sentiments par la méditation, il s'agit de les révéler, de les " dévoiler " en tant qu'ils sont partie intégrante de chaque âme juive. Telle est la démarche première du Tanya que, dans son humilité, Rabbi Schnéour Zalman en réalité a simplement appelé Likoutei Amarim (Recueil de Commentaires), Tanya étant le premier mot par lequel commence ce " recueil " imprimé pour la première fois en 1796.

26 Adar 5778 | Mardi, 13 Mars 2018



Likoutei Amarim
Chapitre 37
_______________

וכל ניצוץ לא ירד לעולם הזה

Chaque étincelle n’est descendue en ce monde non en vue de son propre achèvement, mais uniquement pour parfaire le corps et l’âme animale – comme le texte va conclure.

Ayant effleuré la question de la descente de l’âme en ce monde, Rabbi Chnéour Zalman introduit ici une parenthèse pour souligner l’immensité de cette descente : serait-elle parvenue au niveau le plus accompli d’amour et de crainte de D.ieu, tel un tsaddik gamour, l’âme ici-bas demeure incapable du même attachement avec D.ieu qu’à l’aube de sa descente.

אף שהיא ירידה גדולה, ובחינת גלות ממש

En outre, il s’agit d’une immense descente, un état de véritable exil pour l’âme,

כי גם שיהיה צדיק גמור, עובד ה׳ ביראה ואהבה רבה בתענוגים

car même s’il est un tsaddik parfait, qui sert D.ieu avec crainte et un immense « amour dans les délices »,

לא יגיע למעלות דביקותו בה׳ בדחילו ורחימו בטרם ירידתו לעולם הזה החומרי, לא מינה ולא מקצתה

il n’atteindra pas la hauteur de l’union à D.ieu avec crainte et amour [dont jouissait l’âme] avant sa descente en ce monde, ni en tout, ni en partie ;

ואין ערך ודמיון ביניהם כלל,

et il n’y absolument aucune commune mesure ou ressemblance entre les émotions de l’âme ici-bas et dans sa source,

כנודע לכל משכיל, שהגוף אינו יכול לסבול כו׳

comme il est évident pour tout homme intelligent, le corps ne peut contenir, etc. un tel degré d’amour et de crainte.

אלא ירידתו לעולם הזה, להתלבש בגוף ונפש החיונית, הוא כדי לתקנם בלבד

Mais, disions-nous, l’âme est descendue en ce monde, s’habillant dans un corps et une âme vitale, uniquement en vue de parfaire [ces derniers],

ולהפרידם מהרע של שלש קליפות הטמאות על ידי שמירת שס״ה לא תעשה וענפיהן

de les séparer du mal des trois klipot impures, par l’observance des 365 interdits et leurs « dérivés » (interdits bibliques et rabbiniques),

ולהעלות נפשו החיונית, עם חלקה השייך לה מכללות עולם הזה

et d’élever son âme vitale, ensemble avec sa parcelle du monde qui lui correspond,

ולקשרם ולייחדם באור אין סוף ברוך הוא אשר ימשיך בהם על ידי קיומו כל רמ״ח מצות עשה בנפשו החיונית

les attacher et les unir avec la lumière du Ein Sof, qu’il attirera en eux en accomplissant les 248 mitsvot positives grâce à l’âme vitale,

שהיא היא המקיימת כל מצות מעשיות כנזכר לעיל

car c’est elle (l’âme vitale) effectivement qui accomplit toutes les mitsvot pratiques, comme expliqué plus haut dans ce chapitre, l’âme divine ne pouvant agir sur le corps que par l’intermédiaire de l’âme vitale.

וכמו שכתוב [בעץ חיים, שער כ״ו] כי הנשמה עצמה אינה צריכה תיקון כלל כו׳

Et comme il est dit (dans le EtsHaïm, Porte 26), [à savoir] que l’âme divine elle-même n’a absolument pas besoin de réparation…,

ולא הוצרכה להתלבש בעולם הזה וכו׳ רק להמשיך אור לתקנם כו׳

et il ne lui était pas nécessaire de se revêtir en ce monde… d’un corps et d’une âme animale, si ce n’est pour attirer la lumière [divine] en vue de les parfaire (le corps et l’âme animale).

והוא ממש דוגמת סוד גלות השכינה לברר ניצוצין וכו׳

Cela rejoint vraiment la doctrine ésotérique de « l’exil de la Chekhina » dont la finalité est d’extraire les étincelles de sainteté ayant chu dans les klipot ; de même, l’âme divine descend dans le corps et l’âme vitale où elle se trouve en état d’exil afin de les élever et d’extraire les étincelles de sainteté qu’ils renferment.

Tout ce qui vient d’être dit permet de comprendre, à l’évidence, l’importance particulière des mitsvot maassiot, les mitsvot qui relèvent de l’action effective. La finalité de la Création, qui réside précisément dans l’élévation du corps et de l’âme animale et, par leur intermédiaire, du monde dans son ensemble, peut être atteinte par ces mitsvot qui impliquent à la fois le corps et l’âme vitale animale.