Rambam 1 Chapitre

Vue par mois
Par mois
Weekly View
Par semaine
Daily View
Aujourd'hui
Rambam 1 Chapitre

Notons que bon nombre de ces lois ne sont pas la halakha, c'est-à-dire la pratique observée dans les communautés juives. Elles ne sauraient donc en aucun cas être prises comme référence. Veuillez noter également que cette version est un premier essai qui fera l'objet de corrections ultérieures.

29 Tévet 5778 | Mardi, 16 Janvier 2018

Lois relatives au chabbat : Chapitre Quatre (VERSION NON CORRIGEE)

1. Le fait d'envelopper un plat avec certaines substances le réchauffe et contribue à sa cuisson, comme le feu. Par exemple, le goudron, l'engrais, le sel, la chaux, le sable, ainsi que les peaux de raisins, la laine non apprêtée, ou l'herbe, quand ils sont humides, même si cela est dû à leur humidité naturelle. Ces éléments sont appelés des substances qui accroissent la chaleur. Il y a des matériaux avec lesquels si on enveloppe un plat, il conservera simplement sa chaleur. Ils ne contribuent pas à sa cuisson, mais l'empêchent de se refroidir. Par exemple, les peaux de raisins, la laine non apprêtée, et les herbes lorsque celles-ci sont sèches, ainsi que les vêtements, les fruits, les plumes de pigeons, les fins éclats de peignures de lin, la sciure de charpentier, la peau [de mouton] et la tonte de la laine. Ces matériaux sont appelées des [matériaux] qui n'accroissent pas la chaleur.

2. Les lois [du Chabbat, selon la Thora] auraient permis d'envelopper un plat avec des matériaux qui élèvent la température avant la tombée de la nuit; le plat serait ainsi enveloppé le Chabbat, car il est permis de laisser [un plat cuit] sur le feu le Chabbat. Toutefois, les sages ont interdit d'envelopper avec une substance qui accroît la température avant la tombée de la nuit, de crainte que la marmite boue le Chabbat, que l'homme doive la découvrir jusqu'à ce qu'elle cesse de bouillir, et qu'il la recouvre par la suite le Chabbat. Il recouvrirait alors avec [une substance] qui accroît la chaleur, ce qui est interdit. C'est pourquoi il est permis de recouvrir avec [un matériaux] qui accroît la chaleur bein hachemachot, car, à ce moment, la majorité des marmites ont déjà bouilli, et [se sont refroidies, de sorte qu']elles ont cessé de bouillir. Puisqu'elles ont déjà cessé de bouillir, elles ne bouilliront pas à nouveau.

3. De même, les lois [du Chabbat, selon la Thora] auraient permis d'envelopper [un plat] avec un matériaux qui n'accroît pas la chaleur durant Chabbat même. Mais les sages ont interdit cela de crainte qu'on enveloppe avec un mélange de cendre et de braises, qu'il y ait des étincelles, et que l'on remue les braises. Pour éviter [cela], ils [les sages] ont interdit d'envelopper quelque chose de chaud le Chabbat, même avec une substance qui n'accroît pas la chaleur.

4. [Si on a] un doute s'il fait nuit ou non, il est permis d'envelopper [de la nourriture] chaude. De même, il est permis de couvrir [de la nourriture] froide avec un matériaux qui n'accroît pas [la chaleur], pour ne pas qu'il se refroidisse trop ou pour le faire tiédir. [Quand] des [aliments] chauds qui ont été couverts avant le Chabbat se sont découverts le Chabbat, il est permis de les envelopper, car cela n'accroît pas [leur température]. Il est permis de changer la couverture [sur aliments] le Chabbat, par exemple, on peut retirer un vêtement et mettre des plumes d'oiseau [à la place], ou remplacer des plumes d'oiseau par un vêtement.

5. [Si] on a transvasé de l'eau ou un plat chaud d'un récipient à un autre, on a le droit de recouvrir le second récipient le Chabbat avec une substance qui accroît la chaleur, comme [on a le droit de recouvrir] un plat froid. L'interdiction [promulguée par nos sages] de recouvrir [de la nourriture] le Chabbat ne s'applique qu'à un plat chaud qui est dans le premier récipient dans lequel s'est fait la cuisson. Mais si on l'a transvasé, cela est permis.

6. On peut poser une marmite en métal sur une [autre] marmite en métal, une marmite en argile sur une [autre] marmite en argile, une marmite en argile sur une marmite en métal et une marmite en métal sur une marmite en argile et on peut sceller avec de la pâte [à pain], sans [avoir l'intention de] les réchauffer, mais qu'ils restent chauds. Car ils [les sages] ont seulement interdit de recouvrir [avec d'autres matériaux] le Chabbat, mais il est permis de poser un récipient chaud sur un récipient chaud pour qu'il reste chaud. Toutefois, on ne pose pas un récipient qui contient quelque chose de froid sur un récipient chaud le Chabbat, car on y introduit [alors] de la chaleur le Chabbat. Il est permis, [néanmoins,] de poser [un aliment froid sur une marmite chaude] la veille [du Chabbat]. Cela n'est pas considéré comme recouvrir avec une substance qui accroît [la température].